Menu

Le stress touche-t-il plus de femmes que les hommes ?

15 février 2021 - Autres, Santé
Le stress touche-t-il plus de femmes que les hommes ?

Reconnu comme une pathologie à part entière, le stress touche davantage de femmes que d’hommes. Oui, ce mal du siècle n’épargne pas la gent masculine, mais les dames semblent être plus sensibles à ce trouble. Les scientifiques apportent différentes explications basées sur des observations rationnelles et objectives. Retrouvez ci-après davantage de détails sur cette disparité face au stress.

 

 

Les femmes ont de bonnes raisons de stresser

Tous ceux qui se sont penchés sur le stress s’aperçoivent que les dames sont plus sensibles à ce trouble. La première explication serait les hormones. Le corps de la femme est plus complexe avec nettement plus de sécrétions que celui des hommes. Leur organisme serait aussi plus vulnérable aux changements de taux. Ainsi, lorsque le cortisol monte en flèche, les signes extérieurs ne se font pas attendre. Les mères sont sujettes aux angoisses puisqu’elles endossent souvent plus de responsabilités que les pères. Ces derniers sont d’ailleurs plus nombreux à avoir tout bonnement abandonné leur foyer par peur. En plus des obligations professionnelles, la femme doit aussi s’occuper de sa famille. Aucun détail dans la maison ne doit lui échapper. Les études prouvent que les dames peuvent naturellement se charger de plusieurs missions en même temps. Le problème survient pendant la période d’adaptation ou lors d’un changement de situation.

La femme est plus sensible aux émotions

Les dames sont naturellement plus sensibles aux sentiments. Cette empathie leur confère une meilleure compréhension de la situation. Elle donne aussi un plus grand sens de la déduction. Certains chercheurs parlent même d’instinct. Ces qualités constituent en même temps des défauts. Les femmes deviennent plus exposées à l’angoisse. Il leur arrive de s’en faire pour rien. Souvent, leur manie du contrôle ou bien une jalousie maladive n’arrange pas les choses. La peur est essentielle pour la survie. Il faut craindre certains aléas, mais il ne sert à rien de s’inventer des histoires. La fatigue cérébrale peut arriver si la personne a du mal à lâcher prise. Contrairement aux hommes qui ne manquent pas une occasion de se distraire, les dames ne disposent pas beaucoup de temps. Pour elles, aller dans un bar et parler de tout et de rien à de parfaits inconnus pour décompresser reste juste inimaginable.

Les solutions antistress pour les hommes et les dames

Chaque humain doit développer sa propre manière de gérer le stress. À faible dose, des hormones telles que l’adrénaline et le cortisol font du bien à l’organisme. Si elles sont continuellement en pic, le corps en souffre au même titre que l’esprit. Ainsi, il faut trouver un moyen de décompresser. Le sport demeure une excellente proposition. Aller 3 fois par semaine à la salle de gym suffit pour les deux genres. Pour lutter contre le stress psychique, essayez les conseils de stress.app. Les séances de yoga sont également recommandées. Cette discipline mélange le souffle, les postures. Il y a aussi les mantras. Ce sont des expressions ou des phrases à prononcer pour puiser dans sa force intérieure. Un stage auprès d’un spécialiste du bonheur permet de profiter de conseils et d’exercices de gestion de stress. En un mois d’entraînement intensif, vous ne céderez pas facilement au stress et garderez votre clairvoyance en toute situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *